L’homosexualité au travail, faire son coming-out au bureau


Vous avez fait votre coming-out auprès de votre famille et de vos amis, très bien. Comment va se passer votre vie au travail ?

Homosexualité et catégorie de travail

Dans les milieux artistiques (cinéma, musique, photo, architecture, design, mode) ou de communication (graphisme, marketing, etc.) l’homosexualité est moins tabou et donc plus facilement acceptée. C’est même presque une norme d’avoir des homos autour de soi.

Faire son coming-out est plus difficile dans les métiers plus physiques comme les métiers du bâtiment, ou dans les métiers d’ingénierie. Les métiers fortement typés « masculins » et assez machistes ont encore du mal avec cela. Je pense que les mentalités vont évoluer petit à petit.

homosexualité au travail

L’inégalité toujours marquée

Si la discrimination homo/hétéro est pénalement reconnue, elle n’en reste pas moins courante. Les cadres homosexuel(le)s sont en général 5 à 6% moins bien payé(e)s.

Ces chiffres sont à pondérer, encore une fois les métiers de la mode, la communication, la musique, l’architecture, le cinéma… sont moins -voire pas du tout- touchés par ce type de discrimination. Au contraire ce type de métiers a même plutôt tendance à valoriser les gays et lesbiennes. Peut-être avons-nous une sensibilité artistique différente (je pose la question en connaissant la réponse).

Selon un sondage de l’association contre l’homophobie au travail l’Autre cercle, près d’un homosexuel sur cinq (19%) considère que le climat dans son entreprise lui est « hostile », et 26% disent avoir été victimes ou témoins de comportements homophobes au travail.

Ces statistiques datent de 2011. Encore beaucoup de progrès à faire donc.

homosexualité travail

Briser la glace, sortir du placard ?

Il faut avant tout savoir et bien se souvenir que RIEN ne nous oblige à parler de notre orientation sexuelle au travail. Pourtant, ne pas parler de soi un minimum peut risquer de vous exclure de votre groupe de travail. Il reste alors plusieurs choix à faire, le dire, le laisser deviner, « se faire griller » (je veux dire que certains collègues n’auront pas besoin de vous demander), ou mentir.

À vous de déterminer en fonction de votre job et des collègues qui vous entourent si vous jugez bon de le dire ou pas.

Comme un coming-out, ça vous soulagera et vous verrez peut-être les mentalités changer. N’oublions pas qu’il faut encore éduquer à l’homosexualité : je veux dire par là qu’il faut expliquer ce que c’est, comment on le vit, que ce n’est pas un choix, etc. Bref de l’éducation !

Comment s’est passé votre coming-out au boulot ? Si vous ne l’avez pas fait, pourquoi ? Vous pouvez envoyer (anonymement si vous voulez) votre expérience sur l’homosexualité au boulot.

3 réflexions au sujet de « L’homosexualité au travail, faire son coming-out au bureau »

  1. J’ai encore jamais fait de vrai coming out au travail, mais uniquement avec des anciens collègues. Ca s’est toujours très bien passé 🙂
    En général j’en parle l’air de rien : je parle de mon copain dans une phrase et hop.

    C’est important de faire son coming out je pense, c’est comme ça qu’on peut démystifier pour nos proche l’homosexualité. Montrer que c’est pas un concept vague mais des gens tout autour d’eux et qui vivent exactement la même vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s