Le vrai visage de la manif pour tous


Avec le temps on finit toujours par connaître la vérité. Faisons un petit tour des vérités sur la manif pour tous.

Un groupe de coquilles vides

On avait appris il y a quelques temps que nombre des « associations » qui adhéraient à la manif pour tous étaient en fait des coquilles vides. Ces associations ont été créées pour donner un effet de masse au mouvement. Juste des noms déposés, sans gérant, sans adhérent, sans but. En apprenant cela la manif pour tous a déjà perdu énormément de crédibilité.

Affiche-email26Maipetitcc

Des financements douteux

Revenons aussi sur des revenus assez singuliers qui viennent essentiellement des réseaux catholiques. Que la base du mouvement soit constituée de groupes catholiques (ou religieux pour généraliser) ne me pose pas vraiment problème (sauf pour les homosexuel(le)s catholiques qui se sont sentis blessés par les propos tenus). Il y a quand même de quoi se poser la question : d’où vient cet argent ? Notons tout de même un nombre important de manifestations dont certaines qui mobilisaient des moyens de transports de masse (louer un bus je veux bien, mais des TGVs dans toute la France…). J’ai encore vu hier toute une rue en sortie de ville où sur chaque espace publicitaire je pouvais y voir une affiche pour la manifestation du 26 mai.

Un mouvement apolitique

Si la manif pour tous se disait apolitique au départ, on a bien remarqué que l’opposition (notamment l’UMP) s’était empressée de se joindre au mouvement. Là encore, de quoi bien faire grossir les rangs et donner une impression de sérieux. Mauvaise idée de faire défiler des élus au premier rang, surtout quand ceux-ci ne sont pas capables de se mettre d’accord pour une « cause commune ». Merci donc aux querelles de l’UMP d’avoir décrédibilisé un peu plus les manifestants aux couleurs rose et bleu. On a vu aussi des politiques très politiciens : entre ceux qui ne se prononcent pas, ceux qui changent d’avis, ceux qui ne veulent pas appliquer la loi (et qui font des motions au conseil municipal -vous voyez de qui je parle…-) et qui changent d’avis 3 jours après.

On a aussi appris que le collectif manif pour tous voulait présenter des listes électorales (et là on rit !). Alors pas de politique dans la manif… Nous ne sommes pas naïfs (ça c’est pour la rime).

Des manifestations pacifiques

Ils ne voulaient pas de Civitas, ils les ont laissés tranquillement se joindre à eux. Ils se disaient pacifiques et sont pourtant directement et indirectement responsables de beaucoup des violences faites depuis des mois. Je précise indirectement car je n’accuse pas les manifestants (dans leur ensemble) d’avoir été les attaquants. Cependant, la haine et les propos diffusés pendant toute cette campagne sont eux totalement en cause. Je ne dis pas que tous les manifestants sont des membres du GUD, des jeunesses nationalistes ou autres mouvements violents et extrémistes mais l’apparition de ces actes de violences pendant les manifestations n’est pas anodin. Tout ceci a été une porte ouverte (et bien ouverte) à la violence, à l’homophobie et la transphobie.

manif-pour-tous1
De faux médias

Et pour boucler la boucle, on découvre aujourd’hui des faux sites internet contre le mariage pour tous, des faux tweets. Serait-ce le manque d’arguments qui fait passer à des actes d’une telle bassesse ? (Oui !). Voilà ce qui arrive quand on base tout son raisonnement sur des « arguments » douteux et pleins de non-sens.

Une porte parole en quête de médiatisation

Frigide Barjot, illustre inconnue jusque là par le commun des mortels est sortie de nulle part. On nous a ressorti des bios, sa chanson où elle fait des choses avec ses doigts, avec 2 doigts parce 3 ça ne rentre pas. La chef de file de la manif pour tous est arrivée comme un cheveu sur la soupe. Il faut lui reconnaître un fort pouvoir de rassemblement et de mobilisation (dommage qu’elle l’ait fait dans ce sens). Puis la politique, comme je l’ai écrit plus haut. J’espère qu’elle retournera d’où elle vient, c’est à dire au final de pas bien loin puisqu’à part les clubs et ses (anciens) amis de Paris qui la connaissait ?

Alors, « Papa, Maman, on ment pas aux enfants », ce serait plutôt : « Papa, Maman, on ment pas qu’aux enfants »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s